Jean Michel Frodon . Le Monde

17 septembre 2014 Non Par Sophie Comtet Kouyaté

L’enregistrement déroutant et stimulant, des traces lumineuses et sonores d’un corps lancé à travers Paris. (…)

Plutôt que des solutions, elle enregistre ce qui résiste, ce qui grince, ce qui se heurte, et les Bruits du titre sont loin d’être seulement sonores : ce sont les traces enregistrables de cette présence physique furibarde et ironique au milieu du monde. (…) Sophie Comtet compte sur le mouvement pour rendre perceptibles les sentiments…